• Minuit, tome 1 :

    Minuit, tome 1 :Titre : Le baiser de Minuit
    Auteur
    Lara Adrian
    GenreBit-lit
    Pages499

    Résumé : Lucan Thorne est leur redoutable chef. Il a juré de protéger les siens, mais aussi l’humanité de la menace qui plane sur eux. Une mortelle n’a pas sa place dans cette vie de combat… jusqu’à ce que Lucan rencontre Gabrielle Maxwell, photographe de renom. 

     

    Ce livre est une relecture pour le chat, il l'avait lu en 2014, mais à l'époque, il n'avait pas du tout réussi à rentrer dans l'histoire et il ne l'avait donc pas fini. Il y a quelque temps, il s'est dit qu'il pourrait retenter l'expérience de le relire et peut-être le terminer cette fois-ci.

    Il a trouvé l'univers créé par Lara Adrian vraiment très crédible. Il a apprécié le passé qu'elle a créé aux vampires, pour elle, ce ne sont pas que des buveurs de sang sanguinaires, mais ils ont une histoire qui est très très vieille et il aurait bien aimé en apprendre plus.

    Les personnages présents dans ce premier tome étaient vraiment bien façonnés et surtout crédibles. Pour lui, l’auteur a réussi à faire ressortir de leurs personnalités tous les défauts et les qualités que l’on peut retrouver chez une personne réelle. Il y’en a certains qu’il espère retrouver dans d’autres tomes en ayant peut-être une intrigue centrée sur eux, afin d'en apprendre davantage sur ces personnages.

    Il s'est vraiment attaché à Gabriel Maxell et à Lucan Thorn, l’intrigue de Baiser de minuit était centrée sur eux deux. Elle qui essaye de trouver sa place dans un monde où elle a l'impression qu'il tourne sans elle et lui qui essaye de lutter seul contre ses démons intérieurs.

    Au niveau de l'intrigue, il a été captivé par l'histoire, certains sceptiques diraient qu'elle n'est pas originale. Peut-être, mais pour le chat, une histoire n'a pas besoin d'être originale pour lui plaire, du moment qu'il retrouve certains ingrédients qui pour lui sont essentiels pour qu'il passe un agréable moment et que le plaisir soit au rendez-vous.

    Il a également apprécié le fait qu’on voyait le point de vue de l’ennemi, mais Lara Adrian a tellement bien tourné ces passages qu’en les lisant, on n’arrivait pas à deviner l'identité du méchant de l’histoire. Chose révélée qu’ à la fin du tome.

    En conclusion, il sort de cette lecture ravi. S’il n’avait pas accroché lors de sa première lecture et qu’il l’avait même abandonné. Cette fois-ci, ça n’a pas été le cas, cela a même été pour lui une lecture vraiment plaisante. Il lira la suite.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :